En 2018, la frégate de la Liberté met le cap sur la Méditerranée

December 23, 2017 By: Jack Category: Uncategorized

Un voyage sous le signe de la Francophonie
Après son grand périple aux Amériques, cap sur la Méditerranée en 2018 : l’Hermione larguera les amarres le 30 janvier 2018 de Rochefort, son port d’attache. De l’Atlantique à la Méditerranée, la frégate de la Liberté fera escale dans 12 ports avec, à son bord, 350 jeunes gabiers, dont une centaine sont mobilisés par l’Organisation Internationale de la Francophonie, partenaire de l’Association Hermione-La Fayette. Leur point commun ? Les deux entités partagent les mêmes valeurs de liberté, de solidarité et de paix, et veulent s’engager pour la jeunesse grâce à une aventure humaine et maritime d’exception.
Rallier la Méditerranée depuis l’Atlantique : la nouvelle aventure de l’Hermione, qui démarrera le 30 janvier pour un retour à Rochefort prévu le 16 juin, est issue d’un projet commun d’aventure
maritime et humaine. L’association Hermione-La Fayette et l’Organisation Internationale de la Francophonie, via son mouvement citoyen de jeunes Libres Ensemble, s’allient pour permettre à 350 matelots de naviguer sur la frégate de la Liberté. Parmi eux, une centaine de jeunes francophones venus des quatre coins du monde : Canada, Moldavie, Vietnam, Arménie, Suisse, Égypte, Madagascar, République Démocratique du Congo, Mali, de Cap Vert ou encore d’Haïti. Leurs profils sont multiples : étudiants en géologie, en informatique, en architecture, internes en médecine, jeunes professionnels, demandeurs d’emploi, entrepreneurs, ingénieurs?
Manœuvrer l’Hermione : un nouveau défi pour le mouvement Libres Ensemble
Une partie des gabiers a été formée lors des précédents voyages. Après une rigoureuse sélection, la centaine de nouveaux venus a suivi le processus de formation préparatoire au maniement de la frégate, à la vie individuelle et collective en mer, et à la promotion des valeurs humanistes de l’Hermione et du mouvement Libres Ensemble, dans un espace méditerranéen aujourd’hui en proie à tant de drames humains. Pour l’anecdote, la première épreuve de sélection, et certainement la plus impressionnante, c’est l’ascension d’un grand-mât installé à quai : celui de la frégate culmine à 54 mètres au-dessus de la quille.
La navigation d’un tel vaisseau ne peut se faire sans une cohésion à toute épreuve, tant en termes de manœuvres, qui se font toutes à la main, que de vie quotidienne dans un contexte multiculturel, face aux éléments. « Sur l’Hermione, les gabiers prennent conscience que pour faire avancer le bateau, il faut que tout le monde œuvre ensemble dans la même direction. Leur action individuelle aura un impact, la réussite de la traversée dépendra des actions de chacun, chacun étant un maillon essentiel. Ils font aussi l’expérience de la mixité sociale : sur l’Hermione, tout le monde est sur un pied d’égalité. Tout le monde tire sur les mêmes cordages 8 heures par jour, peu importe son statut en dehors du bateau », témoigne Yann Cariou, commandant de la frégate qui a mené les campagnes précédentes.
Douze étapes, des rendez-vous à vivre ensemble dans chaque port
Accompagnés par 15 marins professionnels, les gabiers largueront les amarres le 30 janvier 2018 et se relayeront le long d’un voyage autour de douze escales. Ces rendez-vous fédérateurs donneront lieu à foule d’animations sur les plans d’eau et les quais : manœuvres du navire, chants de marin entonnés par les gabiers en honneur à la ville hôte, récit du projet associatif. Le grand public pourra assister aux conférences et aux ateliers de l’Organisation internationale de la Francophonie : diversité linguistique et culturelle, économie et entrepreneuriat, formation, développement durable, créativité et mobilité des jeunes, migration. Les jeunes gabiers initieront également des activités « Libres Ensemble » pendant la navigation et à quai. L’occasion pour eux et le grand public de donner plein écho aux valeurs de respect, de solidarité et de diversité qui les relient, dans cet espace méditerranéen berceau des plus fructueuses mobilités et diversités culturelles, linguistiques, économiques, philosophiques et religieuses.
Calendrier de l’aventure ? sous réserve de modifications
30 janvier 2018 : Départ de ROCHEFORT
1er au 20 février : LA ROCHELLE
9 au 13 mars : TANGER
24 mars : BARCELONE
27 mars au 2 avril : SETE
5 au 9 avril : TOULON
10 avril : LA CIOTAT
12 au 16 avril : MARSEILLE
20 au 22 avril : PORT-VENDRES
27 au 29 avril : BASTIA
9 au 10 mai : PORTIMAO
18 au 20 mai : PASAIA
10 au 13 juin : BORDEAUX
16 juin : Retour à ROCHEFORT
Découvrir l’Hermione, se mettre dans la peau d’un gabier, c’est possible ! 
Ces douze escales sont autant de rendez-vous lancés au grand public, qui pourra s’offrir une visite exceptionnelle, guidée par les gabiers, de la frégate à quai. Pour les entreprises, L’Hermione est un lieu tout trouvé pour organiser des événements uniques et accueillir collaborateurs, partenaires et clients à bord. Enfin, nouveauté 2018 : quelques places en « surnuméraires » sont disponibles sur certaines escales, pour vivre une étape dans la peau d’un gabier. Tous les renseignements sur le site web de l’association Hermione-La Fayette !
Cette formidable aventure ne pourrait être possible sans le soutien financier et technique de chaque Ville escale, de la confiance renouvelée de partenaires privés, ainsi que de l’appui des partenaires historiques de l’aventure : la Ville de Rochefort, le Département de Charente-Maritime et la Région Nouvelle-Aquitaine.

 

Guillard Jean Claude
jcgguillard@aol.com

Cérémonie de remise du fanion de la PMM de POITIERS du samedi 4 novembre 2017.

October 21, 2017 By: Jack Category: Uncategorized

Carton d-invitation fanion PMM POITIERS

Vous êtes invité le samedi 4 novembre 2017 à participer à la cérémonie de remise du fanion à la préparation militaire marine de Poitiers « Lieutenant de vaisseau Louis Aubert du Petit Thouars » cession 2017/2018 qui se déroulera sur la place du Maréchal Leclerc de Poitiers à 14H00.

A cette occasion, le COMAR BORDEAUX vous fait parvenir un carton d’invitation.

Le jour de la cérémonie, vous devrez être en possession de votre pièce d’identité ainsi que du carton d’invitation.

Je vous prie de bien vouloir nous adresser votre réponse par retour de mail avant le mardi 24 octobre 2017 (terme de rigueur).

Cordialement,

SM MOMBRIAL Kachiri

COMAR BORDEAUX Bureau administration/réserve

05 24 07 79 47

Opération Frankton en gironde .

October 21, 2017 By: Jack Category: Uncategorized

bonjour
Jean- Claude GUILLARD
Président de l’AMMAC de l’Ile de Noirmoutier
“LV Charles Jacobsen”
10, rue du Petit Franc 85680 La Guérinière
Courriel: jcgguillard@aol.com
Site: www.fammac.com

Pose du batardeau de la Maison des Marins à Noirmoutier

October 15, 2017 By: Jack Category: Uncategorized

Bonjour à tous et toutes

Lors de la tempête du 09 février 2016 la Maison des Marins avait été inondée suite à la destruction de la baie vitrée emportée par les coups de boutoirs d’une mer très formée lors de l’étale de haute mer.

Vous nous avez aidé en envoyant vos dons

Il restait à construire et mettre en place un batardeau devant la nouvelle baie afin quelle soit bien protégée.

Armel Guérin, Jean-Paul André et moi-même avons procédé à sa mise en œuvre. (cf. photos)

Le batardeau de 2,83m de long et de1,32 m de haut est donc démontable et les 6 bastaings (22×75) seront stockés à l’intérieur, sa mise en œuvre se fera à la demande de Jean-Paul André, chargé au niveau local de l’alerte aux vagues de submersion.

Les marins de l’AMMAC de l’Ile de Noirmoutier “LV Charles Jacobsen” vous remercient très sincèrement de votre aide.

Amitiés

Jean- Claude GUILLARD
Président de l’AMMAC de l’Ile de Noirmoutier
“LV Charles Jacobsen”
10, rue du Petit Franc 85680 La Guérinière
Courriel: jcgguillard@aol.com

Châtellerault, méchoui 2017

October 06, 2017 By: Jack Category: Uncategorized

C’est par une journée maussade que nous nous sommes réunis 54 adhérents et sympathisants pour notre méchoui annuel sur les hauteurs de Châtellerault ,dans le cadre des champignonnières.

Après avoir assisté notre traiteur pour la cuisson de l’agneau et du porc ,nous nous sommes retrouvés autour d’un apéritif des plus convivial pour ensuite prendre notre repas dans l’ancien réfectoire des caves à champignons où nous étions à l’abri du temps peu engageant, mais le plaisir et la joie de se retrouver tous ensemble a réchauffé l’atmosphère .

Henri DEMEULANT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

PMM des Sables d’Olonne

September 24, 2017 By: Jack Category: Uncategorized

La journée de remise du Fanion à la PMM des Sables d’Olonne  se tiendra à Saint Gilles Croix de Vie, Vendée,  le samedi 25 novembre 2017.

Mise en place 10h30, cérémonie à 11h au monument aux morts.

Pour plus de renseignements téléphoner au  :  02 51 52 30 48 ou 06 73 68 93 90

Jean Beaumont.

Délégué Départemental

l’Aiguillon sur Mer : repas des Marins

September 06, 2017 By: Jack Category: Uncategorized

De notre ami Joseph Mady

Invitation au repas des marins à l’Aiguillon  sur Mer

Repas des marins 2017bSite

AMMAC du secteur de L’Aiguillon sur mer, Promenade familiale à Rochefort sur Mer

August 06, 2017 By: Jack Category: Uncategorized

L’amicale de Châtellerault en voyage à Bordeaux

July 02, 2017 By: Jack Category: Uncategorized

C’est une cinquantaine d’adhérant et de sympathisants que sous un soleil radieux nous sommes partis vers le Bordelais.

Après un passage à notre hôtel 3***, le car nous a emmené à Gauriaguet où ce trouve le célèbre cabaret” l’Ange Bleu”. Nous y avons très bien dîner et assister à un somptueux spectacle de chants, danses, girls et effets de lumières, retour à notre hôtel à 2 heures du matin .

Après un copieux petit déjeuner certains ont pris le tram pour visiter la ville, après un passage dans les rues de Bordeaux (rue Ste Catherine, esplanade des Quinconces) nous nous sommes dirigés vers le quai des Chartrons où nous attendait le bateau-restaurant Sicambre, après embarquement nous avons eu un délicieux repas pendant lequel une guide fort sympathique nous à parlé de la cité de Bordeaux et de ses quais où nous avons vu la fin triste du croiseur anti aérien “COLBERT” en cours de démantèlement. A notre retour une promenade guidée en car autour des bassins à flot et des nouveaux quartiers de la ville, nous à permis de voir le dynamisme de cette région.

Le retour avec dépôt de passagers à Ruffec et Poitiers nous sommes arrivés à 20 h 30 pour une fin de voyage dès plus intéressante.

Nous tenons à remercier en particulier Jean Paul DALLET de nous avoir si bien organisé ce séjour Bordelais.

Henri DEMEULANT, Président 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Triste souvenir

June 10, 2017 By: Jack Category: Uncategorized

1-D 621 2-D 621-001 3-D 621-002 4-D 621-003 5-D 621-004 6-D 621-005 7-D 621-006 8-D 621-007

Souvenir d’une journée bien triste..

Le 6 juin 1971 vers 4 h du matin, alors qu’il navigue au sein d’une formation navale3 “souple” au large de Carthagène (Espagne)1, le Surcouf est abordé par le pétrolier soviétique General Busharov4,5. Pénétrant profondément dans la chaufferie avant, entre l’arrière du bloc passerelle et la cheminée avant du bâtiment français, le navire soviétique le sectionne pratiquement en deux. Le groupe naval se porte à son secours et procède à l’évacuation de l’effectif non indispensable de l’équipage, une quinzaine de marins étant maintenus dans la partie arrière – la plus stable. L’escorteur d’escadre Tartu

tente, au bout de 4 heures, un remorquage (par l’arrière) ; mais la partie avant (d’environ 50 mètres de long), qui ne tenait plus que par le bordé bâbord de la coque, s’en désolidarise et coule. La partie arrière peut être remorquée, d’abord jusqu’à Carthagène, avant de finalement rejoindre Toulon le 2 juillet 1971.

Le bilan de l’accident s’établit à neuf disparus (les mécaniciens de la chaufferie avant) et un blessé grave (le boulanger du bord)1, qui décédera de ses brûlures au Centre de traitement des grands brûlés de l’Hôpital Édouard-Herriot de Lyon.

Communiqué par notre ami Jean-Paul ROSTY